ktm690smc
Bienvenue sur le forum KTM 690 SMC




N'hésitez pas à vous inscrire pour avoir un accès complet au forum

ktm690smc

Le forum des 690 SMCistes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olddave72



Messages : 6

MessageSujet: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Dim 4 Sep - 14:20

Salut les SMCistes...

Hier, je suis rentré lessivé de 350 kil d'arsouille dans nos cols d'Alsace, de Vosges et du Territoire de Belfort.
Il a fait beau, le bitume était chaud, il y a avait beaucoup de brêlons sur la route.

Mais le kif de la journée, ca a été pour moi de rouler ce KTM SCM R 690 que j'ai pu louer À Ribeauvillé  bounce bounce bounce 

Ca déglingue.

Elle est super haute, elle a qu'un gros cylindre, elle broute à bas régime, elle n'a aucune allonge, elle est hors de prix...
Mais malgré tout cela, s'il fallait résumer le SCM, ce serait : 110 % de kif.

Mais pourquoi c'est le bonheur et qu'est-ce qui change d'un gros 4 pattes Bandit 1200 ou d'un gex 750 (pour les motos que j'arsouille perso).
Ce qui change, c'est que le brêlon pèse 150 kil tout mouillé, pousse du feu de Dieu jusqu'à 130 kmh, se freine comme une fleur et est agile comme le BMX de mon enfance. C'est un poids-plume et tu le mets OÙ tu veux.
Pourtant le gros mono n'a AUCUNE allonge... en dessous de 3000 il broute, 8500 le rupteur te dit "hé gros, faut passer le rapport suivant" (et ca arrive quasi-instantanément vu comme la boite tire court). Alors au bout d'un moment, tu comprends que c'est pas ton gros 12 avec 160 kmh interminable d'allonge sur la 2, douce en bas et brutale en haut, et tu commences à capter qu'il faut monter les rapport les uns après les autres pour atteindre la vitesse de croisière, soit "enquiller un rapport > poignée-au fond > rapport suivant > poignée au fond > rapport suivant > ..." et rebelote au freinage dans l'autre sens, et ca, tout le temps. La plage c'est 4-8500 et tu enquilles 1-2-3-4-5 à la volée en l'espace de 3-4 secondes jusqu'à 120. Ca pousse toujours pareil, brutalement, efficacement, en arrachant les bras (faut se cramponner) dans le bruit sourd et rauque de marteau piqueur de la détente Akra. Mais quelle poussée brutale !
Ce qui est fantastique avec ce brêlon, c'est la facilité avec laquelle tu attaques tes virages et tu couches. Elle haute mais le centre des gravité est bas et la bécane colle au bitume qu'on a le sentiment qu'il est impossible de la décrocher. On enchaine les virilos de facon tellement déconcertante, on lance la moto tellement facilement dans toutes les directions où l'on veut, en la corrigent instantanément d'un simple petit coup de guidon quand on est trop près du bord qu'il est quasi impossible de louper ses trajectoires que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, tout passe... et si jamais c'est un peu juste ou trop rapide, on a un freinage tellement précis et dosable (avec ABS en plus) qu'on corrige instantanément la moindre erreur pour repartir illico en remettant la poignée au fond... aussi à l'accé pour rattraper, tu tombes le rapport le coup-de-pied au cul est démoniaque... l'embrayage hydraulique aide parce c'est un PUR bonheur pour enquiller, comme du beurre. En sortie de courbe en mettant la 2 puis la 3 taquet, la bécane vibre qu'on a l'impression qu'elle va se désagréger, on se retrouve à 110 en un rien de temps et on finit par s'habituer aux vibrations. Ca en fait une arme redoutable pour déposer du gros 4 pattes deux fois plus puissant mais beaucoup plus lourd parce que tu peux instantément changer de trajectoire et venir te placer en extérieur ou intérieur puis ouvrir, tu as tout de suite la purée et le temps que le 4 atteigne son couple max tu es déjà devant puis dans le virolo suivant. Le truc, c'est aussi que la bécane est "mince"/"étroite" (pas comme un 4 en ligne qui est "large" du fait de la largeur du bloc moteur) donc les "balancements" vers la droite ou la gauche sont très faciles. Bref, ca crée un rythme pas forcément rapide en terme de vitesse, mais plutôt effréné. Tu les déposes à l'usure et au stress (la honte de se faire faire l'extérieur par un gros mono qui ressemble à un xt !).
Un truc qui tue aussi, c'est la selle qui mesure quasiment toute la longueur de la moto. Avec ca, tu peux glisser énormément vers l'avant pour déplacer le centre de gravité vers la fourche, t'es presque sur le guidon (le réservoir est sur les flancs et pas devant comme sur les bécanes classiques, l'essence est répartie dans des "poches" autour de la roue arrière), c'est super bien pour déporter ton poids vers l'avant pendant l'accélération parce que sinon la moto lève vraiment facilement surtout en montée... tu peux quasiment te mettre sur le guidon en fait.
Niveau suspat c'est du très pro, rien ne bronche, tu rentres dans les virolo comme un porc, la fourche épouse la route, la suspat du bras oscillant fait coller la roue arrière au sol, rien ne décroche, le cadre est rigide, rien de bouge, y a vraiment un sentiment de sécurité indescriptible... une ou deux frayeurs (pas de croûter, mais la caution quoi !!!) sur des bandes blanches et une roue avant trop penchée qui a un peu driftée mais tout de suite réaccroché mais sinon rien ne bouge.
Au niveau chiffre ca avoine à 75 ch pour 150 kil, c'est pas beaucoup plus lourd que ma 125 DTLC d'antan, soit un 0,5 ch au kil... Le gex offre 0,73 et le b12 0,45. Avec un gex bien maitrisé, un pilote qui pose bien le genou, c'est clair que sur un parcours avec de longues courbes et un peu de possibilité d'utiliser correctement l'allonge, ca fera la différence, mais avec un 12 c'est moins vite vu. Et surtout les deux dernières sont beaucoup plus exigeante et pardonnent moins les erreurs, et tu changent pas 240 kilo de direction comme ca sur un coup te tête, et même les 190 du gex. Les grosses, tu fais la différence sur la propreté de tes trajectoires et sorties avant... avec le SMCR, tu fais ce que tu veux.

Sinon, pour les moins... la meule est haute et avec mon 1,70 faut bien anticiper ces arrêts, mais bon ca, la brêle n'y peut rien. J'ai aussi trouvé qu'il a pas mal de point mort un peu partout entre les rapports, alors des fois on enquille, on met la poignée en bas et ca tourne dans le vide... on fini par faire gaffe à ca aussi.

Je reste un amoureux de mes deux Suz et quand je remonterais sur le 12 ou le gex dans les prochains jours, j'aurais la banane comme d'habitude, mais je pense que le SMCR est un superbe jouet d'enfant gaté, cher, démoniaque mais terriblement bien foutu et efficace... l'arme de destruction massive pour le parcours sinueux de la montagne... Je suis vraiment conquis et je pense que si une 3ème meule vient dans le garage, alors celle-là.

J'ai quelques questions cependant...


Il y a tellement de versions différentes que je suis un peu perdu... cartographie, baa ouverte, pots et autres trucs qui modifient la puissance finale... c'est un peu déroutant. Je recherche le couple avant, le coup de pied au cul.

Fiabilité ? Le gros mono est quand même poussé violemment pour arriver à cracher autant de poneys, la mécanique est fiable ? Quels sont les soucis majeurs et les choses à considérer sur ces mécaniques (parce que mes 4 pattes suz ne bronchent  pas d'un pouce malgré des haut kilométrages). La maintenance courante (que je fais sur mes brêlons depuis toujours) est facilement réalisable soi-même ?

Je vis en Alsace, suis à côté de l'Allemagne et parle la langue, des expériences pour un réimport ? Je fais ca pour mes voitures et celles de mes potes depuis des lustres, le marché est pas mal fourni en KTM là-bas, donc à part le COC, je n'ai rien besoin d'autre selon mes informations... Il peut être délivré par KTM Deutschland ou Österreich ? 
Fichiers joints
2016-09-03 10.33.46.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(143 Ko) Téléchargé 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
MrPurepwnage
Modérateur
avatar

Messages : 3018

MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Dim 4 Sep - 19:20

Après 3h de lecture j'envisage enfin d'amener une réponse lol!
Pour ce qui est de la fiabilité, tu peux y aller les yeux fermés tant que les entretiens sont faits en temps et en heure, le principal étant vidange filtre (tous les 7000km) + jeux soupapes (tous les 10k/15k), il y a des types içi qui ont plus de 80k km sur le SMC.
Si tu veux un gros coup de pied au cul tu fous un evo 1 et si t'as un peu de tune tu mets l'evo 2 qui comprend un arbre à cames modifié etc...
Pour info niveau hauteur tu peux baisser l'amortisseur arrière afin de le descendre un peu si ça te gène (faudra aussi baisser l'avant du coup pour garder un bon centre de gravité).
Pour résumer, je me souviens d'un mec qui avait dit ça à propos du SMC par rapport à une autre meule sur ce forum
Citation :

[...] mais, par rapport au SMC c'est un yahourt face à un munster, un coiffeur face à un bûcheron, Nelson Montfort qui aurait mis une baffe à Teddy Riner... je sais pas, moi.... demande à une femme de comparer un vibro et Rocco
par contre impossible de me souvenir de qui est tiré ce truc là mais cette citation me fait toujours autant tripper la preuve je l'ai gardé lol!
Revenir en haut Aller en bas
olddave72



Messages : 6

MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Lun 5 Sep - 11:18

Merci pour ta réponse, en fait c'est comme partout faut entretenir correctement et respectez les consignes de base comme ne pas tirer à froid comme un bourrin, le moteur est fiable finalement.

L'AAC Evo 2 est donc un équivalent d'AAC de Gex pour le B12 en gros histoire de rendre le moulin plus watteux.

Si j'ai bien capté, les améliorations moulin vont se faire au niveau de l'aac, la carburation (ou plutôt injection) avec le remplacement de la boite à air par un faa ouvert pour une meilleure respiration, la ligne akra  et une cartographie plus agressive, c'est ca ?
C'est ce kit evo 2 aux alentours de 2000 balles ? Se mouchent pas du pied !!!

Les améliorations sont sensibles par rapport à la conf d'origine ? L'investissement en vaut le coup ?

Est-ce que la cartographie est facilement accessible pour interface quelconque et réglagle par ordinateur (j'ai un EMS Yoshimura sur ma Gex donc je règle tout aux petits oignons à partir du logiciel sur le laptop) ? J'imagine que les mecs font les kadhors en recopiant 3 valeurs pompés dans un tableau Excel ou mieux en uploadant une carte dans l'UC de la bécane, et avec ca se sentent déjà les rois de l'informatique embarquée (comme les "mécatroniciens" actuels qui branchent le PC, lise le diag et te remplacent le moteur).


Prudence et V.
Revenir en haut Aller en bas
raphdasouth

avatar

Messages : 707

MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Lun 5 Sep - 11:44

Si j'ai bien capté, les améliorations moulin vont se faire au niveau de l'aac, la carburation (ou plutôt injection) avec le remplacement de la boite à air par un faa ouvert pour une meilleure respiration, la ligne akra  et une cartographie plus agressive, c'est ca ?

-> Correct

Les améliorations sont sensibles par rapport à la conf d'origine ? L'investissement en vaut le coup ?

-> L'evo1 (BAA+akra+carto) est indispensable, c'est un peu moins vrai pour l'evo2, sauf si tu fais du rally routier  What a Face

Est-ce que la cartographie est facilement accessible pour interface quelconque et réglagle par ordinateur (j'ai un EMS Yoshimura sur ma Gex donc je règle tout aux petits oignons à partir du logiciel sur le laptop) ?

-> Possible via un câble adapté et le logiciel Tunecu   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
                       Par contre ce n'est plus faisable sur les SMCR >2014

Revenir en haut Aller en bas
road eagle



Messages : 117

MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Dim 11 Sep - 15:28

Je vais essayer de te faire profiter de mon expérience.

J'ai un 1100 gex de 87, ça se conduit en gros comme un B12 avec la patate plus haut, sur circuit c'est physique mais marrant, sur route y'en a plus qu'il n'en faut.
Un 1100 gex de 91 avec un kit turbo (je rajoute un Nos dessus), ça c'est pour les grosses accels, les grosses frayeurs sur les petites routes, les wheelings à plus de 300. Pas rationnel du tout, beaucoup critiqué, mais moi j'adore.
Un 250 RH deux temps de 87 (c'est pas connu), en gros moteur RM de 34cv et 100kgs avec partie cycle mi enduro/mi trail. Ça c'est pour les bois.
Et un 690 smc de 2008 avec l'evo1. Ça c'est le jouet, la moto à free ride, de quoi enquiller les rocades sur des kms de wheeling, de quoi s'amuser sur les routes qui tournent, comme tu le dis jouet d'enfant gâté.
Je l'ai depuis janvier, j'ai fait 10 000 kms avec, et juste deux merdes, un anti parasite, et un filtre à essence.

Toutes différentes, toutes un intérêt à mes yeux, mais on ne peux pas comparer l'une et l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
baba3710



Messages : 31

MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   Ven 7 Oct - 15:28

Vous m'avez fait réver, je prévois aussi d'en louer une avant l'achat, mais je n'ai quasi pas d'expérience  ! Merci pour le retour détaillé!

Et Road Eagle... que dire ahah ! Je me sens comme un enfant quand je te lis évoquer les Wheel à 300 ou les KM de rocade sur une roue. C'est à me dire que je vais la sous-utiliser la brelle.. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: >>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<   

Revenir en haut Aller en bas
 
>>> Tribulation d'un 4-patteux qui a enfin pu essorer correctement un SMCR <<<
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ktm690smc :: La moto :: Discussion autour de la 690 smc-
Sauter vers: